Comment choisir sa canne pour la pêche aux leurres ?

Introduction:

Une semaine depuis le dernier article. Une semaine et pas n’importe laquelle ! Si tu suis BlackRiver aussi bien sur le blog que sur les réseaux sociaux, tu as sans doute remarqué la collecte de matériel que j’organise en faveur de l’association « Les Pêcheurs Solidaires » en collaboration avec le magasin de pêche « Le Rêve Du Pêcheur » à Gozée (si tu ne l’as pas encore vu clique ICI ou ICI pour avoir toutes les infos sur cet événement !). Toute la semaine j’ai passé mon temps à partager, partager, partager et PARTAGER encore sur les réseaux sociaux l’événement afin de trouver un maximum de participant(e)s pour cette action. Nous sommes samedi soir au moment où j’écris ces mots et il est temps de revenir un petit peu à nos chers poissons ! Plus précisément, revenir aux basiques de ce blog: aider les débutants (ou les plus confirmés) à s’améliorer !

Parmi les échanges que j’ai régulièrement avec la communauté naissante de BlackRiver, plusieurs questions reviennent sans cesse et dans cet article je vais t’apporter une réponse à l’une des nombreuses interrogations que tu peux avoir concernant un sujet bien particulier: Comment choisir sa canne pour la pêche aux leurres ?

Pour ce retour aux sources, retour à la formule habituelle:

Installe toi confortablement, prends un café et détends toi,

C’EST PARTI !

Publicités

Fast ? Extra Fast ? Regular ?

Light ? Ultra Light ? Heavy ?

3-10g ? 5-25g ? 10-30g ? 15-60g ?

Monobrin ? Multibrins ?

Que signifient donc tous ces termes ?

En quoi sont-ils si importants à prendre en compte lors du choix de ta future compagne de pêche ?

Cela peut te paraître nébuleux au premier abord et un véritable casse-tête mais avec ces quelques explications, tu vas vite constater qu’en fait c’est assez simple à comprendre.

Savoir identifier ce que signifient ces termes et à quoi ils correspondent te facilitera la vie lors de l’achat de ta prochaine canne. Car en effet, tu l’as sans doute remarqué, chaque canne est différente et contrairement aux baguettes magiques: Ce n’est pas la canne qui choisi son pêcheur mais bien l’inverse ! (Il est là le potterhead qui n’attendait qu’une occasion pour sortir cette vanne !) Et un mauvais choix de cannes peut avoir des conséquences sérieuses sur ta pêche (en plus de ton budget).

Viser le brochet en UL n’est pas impossible mais ce type de canne est plutôt recommandé pour la truite et le chevesne par exemple. Viser la truite en 10-30gr avec une canne extra fast n’est pas une cause perdue d’avance non plus mais pourquoi chercher les coups alors qu’il y a moyen de trouver une compagne beaucoup plus adaptée à ce type de pêche ?

Pour bien choisir voilà les éléments à prendre en compte lors de l’achat de ta canne et pouvoir répondre à ce mystère:

Publicités

1) Ce que tu comptes pêcher et/ou avec quoi ?

QUI ?

Je suis chiant avec ça hein ? Mais pourtant c’est encore une fois une des clefs pour toi bien choisir ta canne. Quel poisson vas-tu viser avec elle ?

Certains détails lors du choix de ta canne feront qu’elle sera plus ou moins adaptée à certaines espèces plutôt qu’à d’autres. En effet, la traque de certains poissons nécessite des besoins particuliers (sensibilité, réserve de puissance, taille, action, etc..). Je sais que je te rabâche les oreilles avec ça depuis le premier article mais plus tu connaîtras ton poisson cible, mieux tu pourras choisir ta canne.

Prenons le sandre en exemple:

9x/10 tu vas « gratter » le fond avec des leurres souples. Ce qui signifie que tu auras besoin d’être précis dans le maniement de ton leurre et que tu dois ressentir la moindre information que te donnera ta canne en action de pêche afin de ne pas confondre une touche avec une pierre par exemple.

Je peux encore plus rentrer en détails pour ce poisson mais rien qu’avec ça tu as déjà de quoi choisir une bonne canne « à gratter ». Longue pour bien animer ton leurre et sensible pour ressentir la moindre information !

La connaissance du poisson peut donc (encore une fois) t’aider dans ta pêche.

CQFD.

QUOI ?

Une autre façon pour toi de choisir ta canne est de te poser la question: quels leurres/techniques vais-je utiliser avec cette canne ?

En effet, il existe multitude de leurres et bien qu’ils puissent être utilisés avec +/- toutes les cannes, certains répondront mieux avec des spécificités de cannes particulières. (Le poids de ces derniers va aussi jouer énormément mais ça on en parlera plus tard.)

Une canne pour pêcher au crankbait, au chatterbait, à la cuillère, etc.. (Bref des leurres qui « tirent » dans la canne) se voudra d’être plus « souple » afin d’absorber un maximum les vibrations générées par le leurre et donc améliorer ton confort de pêche. Pas d’inquiétude quant au ferrage car 9x/10 le poisson se pique seul sur le leurre qui est en mouvement.

A l’inverse une canne « à gratter » demandera une certaine rigidité pour pouvoir ferrer rapidement et mieux ressentir le fond de l’eau comme expliqué dans le point précédent.

2) L’action de la canne:

Tu as bien compris qu’il y a donc 3 points très importants à prendre en compte lors du choix de canne. L’ action de ta canne est l’une des choses primordiales à devoir regarder afin de faire le bon choix par rapport à tes attentes.

L’action se définit par l’endroit « où plie ta canne ». Ce n’est pas juste un détail mais un élément crucial à prendre en compte car certains poissons/techniques/leurres nécessitent une action de canne bien particulière afin d’avoir des résultats optimaux.

Ces différentes actions ont été catégorisées de la façon suivante:

  1. Slow (ou paraboliques): la canne va se courber quasiment jusqu’à la poignée, parfaite pour les pêches aux leurres durs qui vibrent dans la canne pendant la récupération comme les crank et en absorber les vibrations.

  2. Moderate / Regular (ou semi parabolique): la canne se courbe environ jusqu’à son milieu. C’est assez polyvalent et s’adapte à plus ou moins tous types de pêche mais sans être totalement parfait pour un style de pêche en particulier. Idéal pour débuter aux leurres en général car les possibilités sont larges.

  3. Fast (ou action de pointe) : la canne reste droite et ne plie qu’a +- 1/4 de sa longueur. un peu plus rigide, c’est idéal pour les pêches plus précises aux leurres souples (verticale, drop shot etc…).

  4. Extra Fast (ou ultra rapide): Cette canne va rester presque toujours droite et ne pliera que très légèrement. Ce sont en général des cannes extrêmement sensibles qui permettre de pouvoir ferrer rapidement une touche très légère. Idéale pour les pêches précises également mais aussi (et surtout pour les pêches « lentes »).

3) La puissance de la canne:

Second point extrêmement important lors du choix de ta compagne de pêche: Sa puissance !

Quand on parle de puissance, cela fait référence à la pression nécessaire pour fléchir la canne. Plus la puissance sera élevée, plus il faudra de pression pour la faire plier et inversément. C’est là que la fameuse notion de « poids » rentre en jeu. Attention à ne pas dépasser cette limite de poids pour ne pas abîmer la canne ! Cela reste possible en fonction des modèles mais n’est pas vraiment recommandé. En dessous du grammage ce n’est un soucis que pour ton maniement du leurre. (Pour rappel quand tu utilise des leurres souples le poid ce calcul ainsi : poids du leurre + poid de la tête plombée = poid total)

Pour faire simple: plus ta canne aura une grosse réserve de puissance et plus elle pourra extraire de l’eau facilement de gros poissons. (ATTENTION ! Petite puissance ne veut pas nécessairement dire petits poissons ! Il n’est pas rare qu’un gros poisson vienne mordre sur un petit leurre ! La réserve de puissance te donne juste des informations concernant « la capacité de combat » que ta canne possède en plus de sa capacité à lancer et animer des leurres en fonction de leur poids.)

Ici aussi des termes ont été créés pour catégoriser et faciliter la décryptage des cannes en terme de puissance.

  1. Ultra light (UL): Pour des leurres allant de 0,5g à +-7g

  2. Light (L): Pour des leurres allant de 3g à +-10g

  3. Médium Light (ML): Pour des leurres allant de 5g à +-15 gr

  4. Médium (M): Pour des leurres allant de 7gr à +- 21gr

  5. Médium Heavy (MH): Pour des leurres allant de 10gr à +-30gr

  6. Heavy (H): Pour des leurres allant de +-10gr à +-50gr

  7. Extra Heavy (XH): Pour des leurres allant de +-20gr à +- 100gr

  8. Extra Extra Heavy (XXH): Pour des leurres allant de +-30gr à +-150gr (ou plus).

4) La taille de la canne:

Taratata ! Oui la taille compte dans ce cas-ci ! Et c’est aussi très important à prendre en compte en fonction de tes besoins. Personnellement je choisi mes tailles de cannes en fonction des milieux que je vais pêcher mais tu peux aussi en tenir compte par rapport à ta façon de pêcher. Est-il vraiment utile d’avoir une grande trique de 2m70 qui lancera à des kilomètres devant toi en float tube par exemple ? Cette taille sera-t-elle aussi utile pour pêcher à la cuillère dans une petite rivière entourée d’arbre ? Ne vaut mieux t’il pas choisir plus petit pour être plus confortable en action de pêche ?

Par exemple: Un de mes amis préfère les longues cannes (2m40 à 2m70) afin d’avoir plus facile en pêchant du bord les bordures au dessus des plantes sur les berges. Alors que moi, pour le même type de pêche, je privilégie des cannes plus petites afin de ne pas être gêné quand je dois traverser des zones fortement boisées et ne pas avoir à « doser » mon lancé pour ne pas l’envoyer sur la berge d’en face. Chacun ses goûts !

A ce niveau là, pas de tableaux, juste un peu de bon sens et de logique. Dis-toi juste que plus ta canne sera longue, plus elle lancera loin et te permettra d’être plus précis dans le maniement de tes leurres souples. Plus elle sera courte moins elle lancera loin mais elle te permettra d’utiliser plus facilement des leurres durs. C’est un équilibre que tu dois trouver en fonction de ta stratégie de pêche. Pour les même techniques/Leurres ou poissons certains pêcheurs préfèreront une canne plus longue que d’autres. Le mieux à faire est de te renseigner en fonction de tes besoins auprès de ton détaillant, il saura te conseiller au mieux. Sinon n’hésite pas à me contacter, je me ferai un plaisir de te répondre.

5) Monobrin ou multibrins ?

Monoquoi ? Multiquoi ?

Attend je t’explique c’est hyper simple à comprendre !

C’est un principe très simple, il s’agit du fait que ta canne soit faite en une seule partie ou en plusieurs. Il y a des avantages et des inconvénients de chaque côtés mais c’est aussi un élément à prendre en compte lors de l’acquisition de ta canne.

Les cannes monobrins:

Ces cannes sont faites d’un seul « brin » et son donc « non démontables ». Ce qui signifie qu’elles vont être plus compliquées à ranger mais aussi à transporter (surtout si elle est longue ! 2m40 à rentrer d’une traite dans la voiture ce n’est pas évident !) mais à côté de ça, leur sensibilité est plus accrue car il n’y a pas de perte d’énergie lors de la retransmission des vibrations quand ton leurre rencontre un obstacle ou lors des touches subtiles. On notera également qu’elles sont généralement plus légères.

Les cannes Multibrins:

C’est, en général, les plus répandues (pour ma part je n’utilise que celles-ci). Elles sont donc faites de plusieurs « brins » on les trouvent principalement en 2 brins ou en 3. Plus faciles à transporter car divisibles par le nombre de brins qui les composent, elles prennent peu de place. Leur sensibilité est moins bonne que les monobrins mais pas nulle pour autant ! (loin de là ! Certaines sont très précises au niveau de la transmission des informations !) Plus ta canne comportera de brins, moins elle sera sensible car les pertes de vibrations aux niveaux des encoches seront multipliées.

(Bonus) Les cannes télescopiques:

Je vais être honnête, je t’en parle parce qu’elles existent mais il est très rare de tomber sur une canne télescopique de bonne qualité. Niveau encombrement, il n’y a pas photo, c’est imbattable car le fait que chaque brin s’emboite l’un dans l’autre fait qu’elles prennent peu de place. C’est top si tu veux t’initier à la pêche aux leurres quand tu ne connais pas la pratique ou pour un enfant mais en dehors de ça, tu arriveras vite aux limites que ces cannes peuvent atteindre. En général, tu les trouveras en petits grammages pour la recherche de la perche ou de la truite.

6) Casting ou Spinning ?

Ce point est aussi important mais cela va dépendre de ton moulinet. Il en existe 2 types. Le spinning, un moulinet très courant avec le tambour sur le dessus et une grande manivelle. Et le Casting, le tambour est intégré dans le moulinet et possède une plus petite manivelle. Je ne vais pas rentrer dans le détail des moulinets car ce n’est pas le but de cet article mais je veux juste souligner le fait de bien tenir compte de ton type de moulinet lors de l’achat de ta canne car les portes moulinets ne sont pas les même en fonction d’un type de moulin ou de l’autre. (Ne pratiquant pas le casting: de toute façon je ne sais pas quoi te dire de plus à ce sujet…)

Publicités

Te voilà paré pour choisir ta prochaine canne ! J’espère que cet article t’as plu et t’invite à me dire ce que tu en penses dans les commentaires ci-dessous et/ou de lui mettre un « j’aime » afin de me le faire savoir. Je t’invite également à t’abonner au blog juste en écrivant ton adresse mail tout en bas de cette page afin de recevoir les notifications lors de la parution de prochains articles (en moyenne 1 à 2x max par semaine). N’oublie pas non plus que BlackRiver est présent sur Facebook et Instagram, tu peux retrouver les liens dans la rubrique « Contact » du site ainsi que le lien de mon profil personnel sur Fishfriender si tu souhaites voir mes différentes prises, mon matos ou encore simplement discuter avec moi sur ce réseau social spécifiquement créé pour les pêcheurs.

Encore merci pour le temps que tu as pris pour lire cet article, on se revoit au prochain !

Bonne déroule